infamant


infamant

infamant, ante [ ɛ̃famɑ̃, ɑ̃t ] adj.
• 1557; p. prés. de l'a. v. infamer (XIIIe); lat. infamare « déshonorer »
Qui flétrit l'honneur, la réputation. avilissant, déshonorant, honteux. Accusation, imputation infamante. Injure, épithète infamante. Dr. cr. Peine infamante, qui atteint le condamné principalement dans sa considération et sa capacité juridique. ⇒ bannissement, 1. dégradation. Peine afflictive et infamante. ⊗ CONTR. Glorieux, honorable.

infamant, infamante adjectif (ancien français infamer, déshonorer, du latin infamare) Qui déshonore, qui nuit à la réputation de quelqu'un : Une accusation infamante.infamant, infamante (expressions) adjectif (ancien français infamer, déshonorer, du latin infamare) Peine infamante, peine criminelle politique soumettant le condamné à la réprobation publique par le bannissement ou la dégradation civique. (Ces peines ont été supprimées par le nouveau Code pénal.) ● infamant, infamante (synonymes) adjectif (ancien français infamer, déshonorer, du latin infamare) Qui déshonore, qui nuit à la réputation de quelqu'un
Synonymes :
- dégradant
- déshonorant
- flétrissant

infamant, ante
adj.
d1./d Déshonorant. Mots infamants.
d2./d DR Peines afflictives et infamantes: V. afflictif.

⇒INFAMANT, -ANTE, adj.
Qui porte atteinte à l'honneur, à la réputation de quelqu'un. Synon. déshonorant, ignominieux. Accusation, condamnation infamante; supplice infamant :
Il en vint à souhaiter d'être jeté dans quelqu'un de ces bouges, afin de voir d'autres visages que celui de ce geôlier impassible qui ne voulait point parler; il regrettait le bagne, avec son costume infamant, sa chaîne au pied, sa flétrissure sur l'épaule.
DUMAS père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 164.
DR. CRIMINEL. Peine infamante. Peine qui entraîne de plein droit certaines déchéances. Lorsque le divorce sera demandé par la raison qu'un des époux est condamné à une peine infamante, les seules formalités à observer consisteront à présenter au tribunal civil une expédition en bonne forme du jugement de condamnation (Code civil, 1804, art. 261, p. 49).
Prononc. et Orth. : [], [--], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1557, mars « qui déshonore » note infamante (Lettres patentes de Henri II ds LESPINASSE, Les Métiers et Corporations de la ville de Paris, II, p. 560); en partic. 1670 « qui frappe d'ignominie légale » condamnation infamante (PATRU, Plaidoy., 5 ds DG). Part. prés. adj. de infamer, 1470-75 « déshonorer, diffamer » (G. CHASTELLAIN, Chron., éd. Kervyn de Lettenhove, V, 478), 1492 [éd.] « rendre qqn infâme par suite d'une peine quelconque » (Les Sept Sages de Rome, éd. G. Paris, p. 18), empr. au lat. infamare « faire une mauvaise réputation, décrier; blâmer, accuser », lui-même dér. de infamis, v. infâme. Fréq. abs. littér. : 90.

infamant, ante [ɛ̃fɑmɑ̃, ɑ̃t] adj.
ÉTYM. 1557; p. prés. de l'anc. v. infamer « déshonorer, diffamer; rendre infâme (2.) », XIIIe, lat. infamare « faire une mauvaise réputation, décrier; blâmer, accuser », de infamis. → Infâme.
1 Littér. Qui porte infamie, flétrit l'honneur, la réputation. Avilissant, déshonorant, flétrissant, honteux. || Accusation, imputation infamante. || Supplice infamant. || Injure, épithète infamante.
1 (…) la vie privée de ce vaincu ne fut pas exemptée de blâme. On le savait vivant avec une jeune femme et le mot infamant de collage fut prononcé.
Léon Bloy, le Désespéré, p. 19.
2 (Ils) attaquèrent avec la plus extrême violence les Directeurs, les chargeant d'accusations infamantes dont la moindre était d'avoir pillé le trésor pour entretenir leurs débauches.
Louis Madelin, Hist. du Consulat et de l'Empire, Ascension de Bonaparte, XIX.
3 J'avais la vision de ces Juifs à travers les âges, errant par le monde, parqués dans la campagne sur des terres de rebut, ou tolérés dans les villes entre certaines limites et sous un habit infamant.
J. de Lacretelle, in A. Maurois, Études littéraires, II, p. 224.
2 (1670). Dr. || Peine infamante, qui atteint le condamné principalement dans sa considération et sa capacité juridique. || Les peines en matière criminelle sont ou afflictives (cit. 2) et infamantes, ou simplement infamantes. Bannissement, blâme (vx), dégradation. || Condamnation à une peine infamante.
4 Ceux qui nuisent à la réputation ou à la fortune des autres, plutôt que de perdre un bon mot, méritent une peine infamante (…)
La Bruyère, les Caractères, VIII, 80.
5 Les peines infamantes sont : 1o le bannissement; 2o la dégradation civique.
Code pénal, art. 8.
6 La condamnation de l'un des époux à une peine afflictive et infamante sera pour l'autre époux une cause de divorce.
Code civil, anc. art. 232.
CONTR. Glorieux, honorable.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • infamant — INFAMÁNT, Ă, infamanţi, te, adj. Care atrage înfierarea publică, care aruncă asupra cuiva dezonoarea, dezaprobarea, oprobriul; ruşinos, degradant, dezonorant, infamator. – Din fr. infamant, it. infamante. Trimis de valeriu, 17.02.2009. Sursa: DEX …   Dicționar Român

  • infamant — Infamant. adj. v. du verbe. Infamer, qui n est point en usage, Qui porte infamie. Des paroles, des injures infamantes. sentence infamante, arrest infamant …   Dictionnaire de l'Académie française

  • infamant — infamant, ante (in fa man, man t ) adj. Qui porte infamie. •   La liste infamante des condamnations qu ils [les jésuites] ont subies, DIDER. Opin. des anc. phil. (jésuites).. •   Tout le monde savait que c était à Diderot que s adressait cette… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INFAMANT — ANTE. adj. Qui porte infamie. Des paroles, des injures infamantes. Condamnation infamante. Arrêt infamant. Supplice infamant. Peine infamante, afflictive et infamante. Voyez AFFLICTIF …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • infamant — in|fa|mant Mot Agut Adjectiu invariable …   Diccionari Català-Català

  • infamánt — adj. m., pl. infamánţi; f. sg. infamántã, pl. infamánte …   Romanian orthography

  • infamant — in|fa|mant <aus gleichbed. lat. infamans, Gen. infamantis, Part. Präs. von infamare, vgl. ↑infamieren> (veraltet) ehrenrührig …   Das große Fremdwörterbuch

  • INFAMANT, ANTE — adj. Qui porte infamie. Des paroles, des injures infamantes. Condamnation infamante. Arrêt infamant. Peine afflictive et infamante. Voyez AFFLICTIF …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • infamante — ● infamant, infamante adjectif (ancien français infamer, déshonorer, du latin infamare) Qui déshonore, qui nuit à la réputation de quelqu un : Une accusation infamante. ● infamant, infamante (expressions) adjectif (ancien français infamer,… …   Encyclopédie Universelle

  • déshonorant — déshonorant, ante [ dezɔnɔrɑ̃, ɑ̃t ] adj. • 1748; de déshonorer ♦ Qui déshonore. Conduite déshonorante. ⇒ avilissant, honteux, infamant. Cela n a rien de déshonorant. ⊗ CONTR. Digne, honorable. ● déshonorant, déshonorante adjectif Qui déshonore ; …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.